Puisque nous considérons les élèves comme de moins en moins capables de passer du temps à soigner un dessin d'observation (ils manquent de temps...), nous faisons de plus en plus appel à une prise de vue numérique de leurs préparations microscopiques.
Un premier billet dans mon blog donnait un moyen pour adapter un reflex via un bricolage à base de tubes allonge. LIEN.
Un topic dans mon forum favori montre quelques autres montages avec différents photoscopes. LIEN
Las, tous ces montages sont complexes et ils nécessitent un ordinateur. Par ailleurs, j'ai toujours été déçu par le rendu des caméras que l'on met à la place des oculaires... ça passe en vignette sur un écran de PC, mais pour des tirages, on repassera.
Depuis quelques années, beaucoup d'enseignants autorisent les prises de vue via le smartphone posé sur l'oculaire (une sorte de montage afocal). C'est une manip assez aisée, les smartphones ont de bons rendements photographiques et c'est d'un usage immédiat... pour une fois que le smartphone a une réelle utilité... Pour ma part, je leur demande de dessiner ce qu'ils ont pris en photo. Je reste attaché au dessin d'observation et il est vrai qu'il est plus facile de reproduire une image à plat que de passer son temps sur un oculaire partagé avec son binôme.
Enfin, si la manip est simple, il y a toujours des problèmes de positionnement de l'appareil au-dessus de l'oculaire... il me semble intéressant d'investir dans un adaptateur faisant office de troisième main.
De base, le mot clé est "digiscopie". La technique consiste à placer un appareil photo (numérique) derrière un oculaire de télescope ou de longue-vue terrestre voire un microscope.
Sur internet, on trouve pas mal d'adaptateurs, plus ou moins sophistiqués, plus ou moins chers.
Si le but est d'équiper une salle (disons une douzaine de microscopes) et compte-tenu des maigres finances des labos, j'ai jeté mon dévolu sur deux modèles à moins de 10 euros pièce (boutiques chinoises).

adaptateur10-01.png (Aliexpress)

adaptateur01-01.png (Tomtop)

Voyons ce que ça donne.
Le premier modèle commandé s'avère peu pratique car il ne tient pas très bien le smartphone.
adaptateur10-01.jpg
et comme on peut avoir peur qu'il glisse, on peut bricoler une équerre supplémentaire. adaptateur10-bricolage.jpg (mais l'équerre que j'ai ajouté vite fait a une glissière qui n'est pas assez longue et donc avec un grand smartphone, ça coince - le mien ne fait que 5,2" et ça ne passe pas)

Par ailleurs, il faut tenir compte des caractéristiques optiques des smartphones et du "dégagement oculaire" du microscope.
Au lycée, nous avons trois ou quatre séries de microscopes et si la plupart on un oculaire de 10x, un modèle a des oculaires de 15x et ça change les choses vis à vis de ce dégagement oculaire. Les adaptateurs devraient pouvoir tenir compte de ce fait et proposer un réglage en "Z" pour avancer/reculer le smartphone par rapport à l'oculaire.
adaptateurs-10x-15x-dist.jpg

Ca donne quoi ?
adaptateur10-10x-bug.jpg
(coupe perso de tige de Geranium robertianum coloration au carmino-vert de Mirande - objectif collé à l'oculaire)

adaptateur10-dist-small.jpg (méïose Ascaris - montage en taille originale ICI)

Le problème est que quand le smartphone n'est pas posé sur l'oculaire, l'appareil ne tient pas bien - ça n'est pas très pratique - et il peut y avoir de la lumière incidente qui vient gêner la prise de vue.
En bricolage annexe, j'ai rajouté un cylindre en carton noir histoire de faire le joint entre les deux parties.
adaptateur10-carton.jpg
(mais ce genre de bricolage dans les pattes des élèves, c'est mort)

Passons au second modèle, à peine plus cher.
adaptateur01-01.jpg
adaptateur01-02.jpg
La fixation sur l'oculaire est aisée et plutôt costaude.

adaptateur01-03.jpg
...et la pince qui tient le smartphone tient bien le smartphone... elle est même presque trop dure (reste à voir si le ressort tient dans le temps)

Par construction, l'adaptateur génère une distance entre l'objectif et l'oculaire qui compense bien la distance oculaire 10x (pour nos microscopes), mais cette distance est trop grande pour nos microscopes à oculaire 15x.
adaptateur01-04.jpg
adaptateur01-15x.jpg

Il conviendra donc de bien choisir son modèle, en fonction des microscopes (et de leurs oculaires) dont on dispose.
Toutefois, puisque la plupart des microscopes ont des oculaires 10x, le second modèle est hautement recommandable.
On trouve un modèle un peu équivalent sur Amazon. LIEN. Un peu plus cher (une quinzaine d'euros) mais avec un système de tenue du smartphone un peu différent (meilleur ?) Le premier modèle est plus labile et offre un peu plus de possibilités de réglages mais je ne pense pas qu'il soit bien pratique pour des élèves.

Dans une discussion sur FB, un troisième modèle a été indiqué (il y en a d'autres encore mais je ne peux pas tout tester). En fait, il est destiné à ceux qui ont une imprimante 3D chez eux ou dans leurs bahuts.

https://www.thingiverse.com/thing:2567141?fbclid=IwAR2pc2-jETTcE1RrQ0Otjz10i6nranpsbt80JwZ4WkticOShkdoynL05S_Y

Voici le visuel de l'engin.
4e73d022627863eeb1ec17803a868aa0_preview_featured.jpg

Aux dires de collègues qui l'ont utilisé, il est très bien.... mais si vous devez faire imprimer ça par un labo en ligne, ça va revenir à une soixantaine d'euros pièce.
Vous comprendrez que je ne développe pas plus.