Il y a quelques mois ou semaines, j'ai participé à certains concours... j'aurais tendance à dire, comme d'habitude, ce que j'ai proposé pour Montier-en-Der, Namur, le Nikon Small World n'aura abouti à rien. Ensuite, quand on voit le palmarès, on se dit que j'ai proposé mieux, mais voilà, c'est un concours et le jury est souverain... et d'autres résultats vont bien confirmer ces derniers dires.
En effet, après avoir eu un peu de réussite au concours des Marais de Séné (pas sûr que le lien soit pérenne)

finaliste-sene2017.png

... je me suis retrouvé meilleur photographe monochrome au concours du Salon International d'Art Photographique de Pessac

palmares-bis.png

C'est d'autant plus surprenant (amusant... ne pas se prendre au sérieux) que je ne me suis jamais considéré comme un photographe en N&B.
J'aime la couleur, les paysages, les grands espaces... et quand je vois la note attribuée à cette photo (une de mes préférées... sans trucage, avec un pauvre D70 à l'époque)

yellowstone-small.jpg

scores.png

... même pas la moyenne... j'ai envie de pleurer.
Enfin, on est dans un blog qui doit montrer des photos donc voici celle qui a eu 29/30.

Waterfall without waterfall

Autrement, c'est in-extremis qu'Odile a envoyé deux photos au concours "Sciences en couleurs" de l'Université de Namur (j'étais à Chamonix avec des élèves... il a fallu que je la cornaque au téléphone pour mettre les images à la bonne taille)... et puis au final, ces deux images seront exposées.

namur-blog.jpg

Il y a aussi un vote par FaceBook... à votre bon coeur.

Bon, je ne suis pas fan des concours, mais de temps en temps, confronter ses images à des personnes autres que les proches, ça n'est pas si mal.

Le week-end dernier, je suis allé à Montier-en-Der.
Biotope Editions m'a encore bien accueilli et j'avais rendez-vous avec Stephane Hette pour qu'on cause macro au-delà du rapport 1. Un gars super chouette, bourré de talent et d'intelligence.

23799944_1919994411349974_6972451692465150637_o.jpg

... et comme il était là pour son bouquin sur "Les arbres amoureux", j'ai eu droit à une bien jolie dédicace.

dedicace.jpg

Le coauteur du livre, Frédéric Hendoux est aussi une belle personne et sa rencontre m'a donné quelques idées. On verra bien si elles se concrétisent.

J'ai passé une partie de l'après-midi à échanger avec Philippe Martin (Hypernature) qui était à côté de moi pour des dédicaces et je me suis pris une belle claque tant ce monsieur à une vie riche. Bientôt la sortie de son livre de zédifications sous-marines... un truc de dingue.
(et Philippe connait très bien Francis Hallé... qui a fait une grosse intro dans "Les arbres amoureux" - Francis Hallé est l'auteur de "Eloge de la plante", j'ai rarement lu un livre aussi formidable)

Le matin, j'avais zoné dans le pavillon des marques (Giffaumont).
J'ai vu le Nikon D850 et son focus-stacking intégré... sympa avec le déclenchement électronique, mais avec de l'empirisme dans la définition du pas et des limites de mise au point... Olympus et Canon (avec Magic Lantern) font mieux et quand on voit le prix de la bête, je vais passer mon chemin encore quelque temps.
J'ai visité tous les fabricants (sauf Canon) et j'ai raconté mon histoire de stackeur fou qui a certains besoins et qui voudrait bien qu'on lui prête du matos pour faire des essais.
Depuis l'écriture de mon bouquin, il y a de nouvelles façons de zédifier qui sont apparues et j'aimerai bien me mettre à jour et vous les présenter.
Pour le moment, les plus réceptifs ont été chez Olympus et Fuji.

J'ai aussi revu Olivier Hervieu, un photographe de nature, macrotiste bricoleur qui présentait un produit sympa, une barre de LED à 1000 lumens, pour pas trop cher.

barre-LED.jpg

... elle serait en vente à 26 euros, alim comprise (12V) et son super interrupteur chez Photo&Nature
(une version 5V avec port USB - à brancher sur une batterie de secours de portable... ça serait aussi très bien)

Sur le stand de Jama (THE boutique pour le photographe nature), j'ai aussi vu que la zédification ne laissait plus les photographes indifférents. Pour preuve, ces deux références que je n'avais pas encore trop repérées (hors de mes moyens - Kirk ? et Photoseiki).

PB190066.jpg

Un petit tour au bord du lac m'aura juste servi à me mouiller les pieds. Je n'avais pas emmené de gros tromblon et puis de toutes façons, les Grues étaient déjà dans leurs aires de gagnage.
Une journée bien pleine, enrichissante à même de relancer "ma petite entreprise".