Dans un billet précédent, j'ai donné quelques indications sur les vertus de l'inversion d'objectifs UGA pour dépasser le rapport 1x.
Si le principe est simple, la pratique l'est un peu moins car il faut quand même pouvoir maitriser l'ouverture du diaphragme.
Avec les montures Nikon, ça peut se faire à la main, plus ou moins aidé par une bague spécifique, la Nikon BR-6.
Chez Canon, à partir du moment où la commande du diaphragme est électrique, il faut trouver un moyen de conserver ces contacts alors que l'inversion rend la chose impossible.
Novoflex propose une bague, dite "EOS-RETRO"... vendue à prix d'or.

canon-samy-bague.JPG

Plus la focale est courte, plus le rapport macro est fort. Le 18/55 Canon, vendu avec le kit offre une focale de 18 mm... c'est vraiment intéressant, mais sortir plus de 250 euros pour en profiter, c'est vraiment ballot.
Pour 20 euros, sur ebay, on trouve un jeu de bagues allonge Canon, conservant les automatismes. Il suffit d'ajouter une bague d'inversion "58 mm to Canon reverse macro ring" (2 euros), un peu de fil électrique et de patience pour arriver à souder tout ça et le tour est joué.

DIY-Canon-bague-couplage-small.jpg

J'ai choisi de raccorder les huits "plots" et compte-tenu de la proximité entre les différents points, ça a été un peu galère (fils rigides, pointe de fer un peu crade, environnement plastique) et si c'était à refaire, je pense que je ciblerai uniquement les contacts nécessaires pour la fermeture du diaphragme. Je ne pense pas que l'AF soit utile (d'ailleurs, j'ai acheté 35 euros un 18/55 qui été signalé avec l'AF HS), mais je vais essayer de savoir si la stabilisation est encore fonctionnelle (IS). Pour vous faire une idée des différents contacts sur une monture Canon EF, vous pouvez cliquer ICI.

canon18-55inv-DIY-small.jpg

Une petite prise de vue pour montrer le champ couvert à 18 mm.

canon-18mm-lv-small.jpg

Lumière du jour... liveview... le champ couvert dépasse un peu les 4 mm de large, ça fait un rapport supérieur à 5x. A 55 mm le champ fait 14 mm, soit un rapport de 1,6x
Pour une poignée d'euros, vous avez un MP-E 65. Quand on utilise la totalité des bagues allonge - 13+21+31 mm - en position normale, avec cet objectif, qualifié de "macro" (mise au point mini de 25 cm, à 55 mm de focale), on arrive à un rapport de 2x, la lentille frontale est à 2 cm. En position inversée, la bague avant est entre 4 et 3 cm de distance. Sans liveview, vous retrouvez la problématique des "boitiers qui vibrent"

lv-nolv.jpg

Il est évident que les prises de vues avec des objectifs inversés nécessitent quand même quelque part, une source de lumière annexe pour éclairer la scène voire donner une vitesse d'exposition correcte.
Nous aurons l'occasion d'en reparler dans de prochains billets (lampes pilotes, flashs...)

Mise à jour du billet, le 1er novembre 2015 - je vois que ce billet fait partie des plus lus. J'annonce que depuis quelques mois (peu après la rédaction de ce billet en fait), un fabricant chinois a sorti un coupleur d'objectifs Canon inversés. C'est le MEIKE C-UP... il se trouve sur ebay pour une soixantaine d'euros - exemple.